Avec une distribution médiocre, il n’était pas gagné que je puisse être en mesure de voir ce film. Et voir aussi peu de séances après le succès critique et commercial du premier ne laissait rien présager de bon. Et pourtant, et pourtant !

Lego 2 arrive à reprendre tout ce qui marchait dans le premier opus pour se le réapproprier et ne pas servir la même chose, mais bel et bien créer une suite qui en vaille la peine.

Il a cependant tendance à faire moins rire. Lego 2 alterne plus régulièrement les phases de progression de l’histoire avec celles franchement drôles. Mais quand ça fait mouche, impossible de ne pas rigoler.

Il faut également souligner que le film s’amuse à placer de nombreuses références à la pop culture à tout moment, et principalement à l’univers des super-héros, qui ne m’intéresse pas vraiment. D’où une partie des blagues que j’ai probablement loupées ?