Macross II est la seule série de la saga qui n’a pas été réalisée par son créateur, et en réalité… ça ne se sent pas tant que cela ! Ici, on suit un journaliste avide de scoops, qui va tout faire pour devenir reporter de guerre sur les champs de bataille spatiaux où les humains se battent contre les attaques extraterrestres à grand renfort de chansons pop. À part ce setting différent où le héros n’est pas un pilote, Macross II reprendra très religieusement les codes et l’esthétique de la série originale — à tel point que cette qualité est également paradoxalement son plus gros défaut. Car en quatre épisodes, pas le temps de se démarquer dramatiquement. Étant cependant parfaitement bien exécuté, aucune raison de lui en vouloir… et ayant eu soif de Macross, je n’ai pas eu de soucis à être comblé, même sans quoi que ce soit de vraiment mémorable.