Divers s’inscrit dans la série des Gundam Build, faisant suite à Fighters et Fighters Try. Ces séries sont basées sur les gunplas, les maquettes dérivées des séries Gundam, et se déroulent donc à notre ère. Voilà donc la suite d’une suite de produit dérivé de produits dérivés.

Et autant les deux précédentes étaient extrêmement divertissantes, sans être toutefois mémorables… autant celle-ci s’enfonce dans l’abysse de la médiocrité. Et le setting n’y est probablement pas anodin. Contrairement aux séries précédentes où le robot du joueur se faisait détruire dans la réalité, nous sommes ici dans un jeu en ligne gigantesque. Où les conséquences sont donc inexistantes.

Bon, pour être tout à fait exact, des conséquences existent. Mais elles sont tellement peu impactantes, faute à des personnages dénués de tout intérêt, malgré les nombreux épisodes inutiles destinés à nous les faire apprécier.

Avec des combats trop rares et peu intéressants, une gaminerie sans arrêt présente, les quelques bonnes idées de Gundam Build Divers n’y peuvent rien. C’est bel et bien une des séries Gundam les plus faibles jamais créées.