Techniquement, Deltarune n’est pas un jeu complet, mais la démo du chapitre 1. Techniquement, Toby Fox refuse de considérer que Deltarune est la suite d’Undertale. Cependant, tout le jeu contredit cette thèse, et l’on se trouve au pire dans un monde alternatif très proche de celui de son jeu précédent. La version complète n’étant pas prête de sortir, les 3h30 de jeu disponibles étant suffisamment riches et ayant déjà parlé de Captain Spirit qui est également techniquement une longue démo, bah je parle de Deltarune ici. Voilà.

Ici, beaucoup d’éléments ressemblent à un Undertale sous un autre angle, avec un attachement à ce qu’il s’est fait auparavant. Pas question de changer dramatiquement les mécaniques, mais plutôt de les diversifier pour leur faire sentir la peinture fraîche.

La narration, quant à elle, directement liée à la manière dont on se déplace dans le monde comme dans le jeu précédent, suit le même cheminement. Mais le fait d’être avec plusieurs personnages change toute la dynamique. Question musiques, l’OST est déjà culte.

Toby Fox a aujourd’hui une patte reconnaissable. Il arrive toujours à nous faire rire et à nous émouvoir à travers ses personnages attachants, et à nous intéresser grâce à son gameplay original. Extrêmement recommandé pour les gens qui ont déjà fini Undertale. L’attente va être longue pour le jeu entier…