Gorogoa réussit l’exploit d’être dynamique, intelligent et poussé, à travers seulement quatre cases interactives. Ce jeu de puzzle passe ses deux heures à modifier son fonctionnement, à rajouter des mécaniques et à surprendre, sans jamais perdre son intuitivité. Déplacer les cases donne des comportements différents, mais toujours logiques, toujours compréhensibles, et le story-telling n’est pas non plus séparé de celles-ci. Les environnements sont magnifiques, avec une direction artistique aux petits oignons. Si les jeux de puzzle ne sont pas ceux qui me marquent le plus, force est de reconnaître le génie de Gorogoa et à l’essayer peu importe ses a priori, aussi bien sur le genre que sur le jeu.