Sense8 mélange science-fiction avec différents mots positifs, tels que la sincérité, l’émotion, l’amour et surtout la bienveillance. Car c’est bien ces mots qui caractérisent la majorité des interactions entre les différents personnages.

Située aux quatre coins du monde, la série nous fait constamment voyager… au détail près que les personnages ne parlent pas la langue de leur pays. Si le casting est, lui, impeccable et divers, 99% des dialogues sont en anglais. Ce n’est malheureusement pas une exception dans le paysage culturel, mais qu’est-ce que la série aurait pu y gagner !

Les scènes d’actions, si elles ne représentent pas la majorité de l’œuvre, sont bien présentes. Les arts martiaux chorégraphiés, si chers aux sœurs Wachowskis, sont bien évidemment de la partie pour notre plus grand plaisir.

Si l’épisode final va un peu vite et ne résout pas l’intégralité des sous-intrigues, il serait bien difficile de porter le reproche à la série, sachant que Netflix a annulé sa troisième saison. Elle parvient tout de même à se finir en beauté, malgré cette contrainte de taille.

En fin de compte, on a avec Sense8 une série au casting exceptionnel, où les personnages sont vivants, réels, authentiques, avec une histoire tentaculaire qui se déroule dans une dizaine de villes différentes. C’est un coup de cœur indiscutable.