Alors, tout d’abord, je dois dire que les Rayman que j’aime vraiment sont en 3D. Ceci étant dit, j’ai joué à celui-ci à deux joueurs, et il faut bien remarquer que même si ce n’est pas du tout ce que je cherche dans un Rayman, j’ai eu beaucoup de fun.

Le jeu déborde de contenu, sur lequel s’empile du contenu, saupoudré d’encore un peu de contenu, qui se débloque au fur et à mesure que l’on progresse dans le jeu. Les niveaux sont assez imaginatifs, et les 5 mondes principaux sont récompensés par des niveaux musicaux assez rigolos. Petit bémol, le monde le plus dur à débloquer est absolument sans intérêt.

La prise en main est aisée, les niveaux ne sont pas extrêmement durs, c’est vraiment un bon cocktail pour passer de bons moments entre ami•e•s, et on peut même jouer au Kung Foot, où l’intérêt réside dans le gameplay adapté à son nom.