Dans To The Moon, on incarne deux scientifiques qui ont un boulot pas banal : ils s’immiscent dans l’esprit de leur patient (une personne qui va bientôt mourir), pour modifier leurs souvenirs et leur permettre de réaliser un rêve. En l’occurrence, leur patient s’appelle Johnny, veut aller sur la lune, mais ne sait pas pourquoi. Ce qui va poser de nombreux problèmes aux deux scientifiques…

C’est alors l’occasion de plonger dans ses souvenirs, de mieux le découvrir lui et son entourage au fil de sa vie que l’on retrace. Merveilleusement bien écrit, on s’attache à des personnages intéressants et divers, on s’étonne lors des rebondissements, et l’on passe par une large gamme de vives émotions.

Jeu amateur oblige, le gameplay en pâtit. En effet, quelques détails m’ont perturbé et m’ont quelquefois sorti du jeu. Rien d’extrêmement grave, mais suffisamment embêtant pour le noter.

Somme toute, ce jeu offre une excellente histoire atypique avec des personnages à la représentation contrastée, couronné d’une musique qui sait être remarquable. Un film étant actuellement en préparation, gageons qu’il saura corriger un gameplay améliorable ?