Quand Mutafukaz a commencé, je me suis demandé si j’étais extrêmement sectaire sur la question du doublage en français (vu que c’est une coproduction franco-japonaise, la VO est en français). Mais non, Orelsan et Gringe sont vraiment de très mauvais comédiens de doublage. Ils ont une voix monotone, incapable de faire transparaître une quelconque émotion. Elle marche cependant très bien pour les quelques blagues qui font mouche et qui font vraiment exploser de rire (il y en a environ 10). Quand on ajoute à cela une histoire qui n’est jamais intéressante (c’est dans les phases sérieuses que le film est le moins bon, et autant dire que l’on se fout carrément de ce qu’il se passe), un univers qui ne lui est jamais vraiment propre et une narration ratée, le film n’en ressort pas très bon. Il se perd également avec différents éléments sous-utilisés, alors qu’ils auraient pu être intéressants. Ce n’est pas un mauvais divertissement, mais ça n’est pas un très bon film pour autant.