Première nouveauté de cette saison : T. J. Miller n’est plus là. Connard de service dans la série, il l’était également dans la vraie et tant mieux s’il n’est plus présent dans le cast. La série change peu pour autant, et montre qu’elle ne repose pas uniquement sur l’un de ses personnages emblématiques. Elle continue, avec peu de différence, à critiquer la machine capitaliste concurrentielle dans le domaine des nouvelles technologies. On n’est pas déboussolé, mais à part dire que les cryptomonnaies sont un terrain dangereux question rentabilité, on ne parlera jamais de l’impact écologique énorme de celles-ci, par exemple. Au final, la série est beaucoup moins engagée sur les sujets d’actualité qu’auparavant, et se contentera de faire une blague ou deux dessus. Ça ne rend pas la série moins bonne pour autant, mais il va falloir qu’elle se renouvelle pour rester pertinente à l’avenir.