Annihilation est un film qui nous fait plonger dans une étrange forêt, couverte d’une sorte de bulle de savon où des événements étranges et surnaturels vont se dérouler. Le film regorge de bonnes idées qu’elles soient visuelles ou narratives, mais cette sublime contemplation est néanmoins atténuée par le côté terre à terre du film : il faut absolument qu’il y ait de l’action et du conflit pour plaire à l’audience (je ne parle pas du final qui est lui très intéressant et intelligent, mais du déroulement général). On a donc des scènes sublimes dans une construction passable et extrêmement classique. C’est donc une expérience intéressante, mais un peu décevante.