Coco, un film qui se déroule au Mexique, suit une structure narrative très classique, d’autant plus pour celui qui, comme moi, a vu tous les Pixar. Cependant, elle porte ses fruits comme à son habitude, et porte un film visuellement magnifique (j’ai du mal avec la tête de certains humains, mais vu qu’on voit majoritairement des squelettes c’est cool), principalement au niveau des décors. Le thème est extrêmement bien traité, et arrive même à émouvoir plus que ce que je ne m’imaginais possible. La production a fait l’effort d’engager un casting latino et des consultants pour respecter la culture locale, et ça se sent, fort heureusement. Cependant, — et je ne sais pas si c’est lié au fait que je parle espagnol —, mais entendre les acteurs insérer des mots d’espagnols dans la moitié des phrases du film me fait dire qu’il aurait probablement été plus agréable de… faire la VO en espagnol directement ? Le minimum aurait été, à mon sens, d’écrire l’intégralité des chansons en castellano pour que je sois totalement conquis ! Un film assez simple au final mais très plaisant et émouvant (et depuis, je réécoute du mariachi).